«Comment mettre en lumière ce qui est intime, et faire dialoguer nos intériorités ?

Les dessins de Goldie Mystic sont animés du désir profond de créer du lien. Ils sont autant de « supports » pour de nouveaux échanges, des échanges d’une qualité et d’un genre nouveaux, encore à définir.

En dessinant et racontant de « petites histoires intimes », Goldie Mys- tic cherche à rejoindre la plus grande histoire, la grande histoire des humains et des êtres vivants, qui devient à la fois objet du politique et dimension sacrée.

«Pourquoi pleures-tu mon amour?» ouvre la réflexion sur nos pra- tiques de la « relation », qu’il s’agisse de la relation à nous-mêmes, à autrui, ou encore au « monde », à la nature...

Dessiner est un acte de courage : c’est poser un premier jalon, en vue de la construction à plusieurs d’un « vocabulaire de l’émotionnel », qui permette un vrai dialogue entre les consciences, entre les cœurs ; entre les corps parfois timides, déboussolés, aliénés.

Les émotions sont une porte d’entrée magnifique qui ouvre sur une meilleure compréhension de soi, des autres, et du monde.

Goldie Mystic ne parle pas, ce sont les mondes qu’elle crée qui prennent la parole...

Et ceux-ci nous murmurent l’existence d’une harmonie première et fondamentale, un état de sérénité et d’apaisement, qu’ils soient le produit de notre désir de réconciliation,ou bien le résultat d’une ob- servation amoureuse de la nature.

Le bleu nuit, même s’il est teinté de quelques notes mélancoliques, porte un regard empreint de sagesse et de lucidité sur l’avenir de la planète et de l’humanité.

Pour cette nouvelle exposition, Goldie Mystic a voulu crée une série qui respecte les trois contraintes suivantes : une seule technique, une seule couleur, un seul format.»

J.Dubois

Exposition du 24 Janvier jusqu'au 11 mars 2020.

Café du Louvre

3 Place de la République

26000 Valence

retour.jpg